ABOUT US

Having already established roots in a number of African countries, TRIOMF has taken the plunge into unknown territory of the DRC during 2013, building a first-of-its-kind fertilizer manufacturing and distribution facility in Central Africa. This new development in the harbour port of Boma on the Congo river, is now home to a state-of-the-art fertilizer production plant, making the best of TRIOMF Fertilizer products available to DRC famers and providing raw materials for global shipping. This $90 million project includes a completed 18 000 m2 factory building, with an 80 000 ton capacity.

In March 2014, TRIOMF RDC officially opened its headquarters in Kinshasa from where this massive project was planned and coordinated.

SOME INTERESTING FACTS:

  • The batching plant is able to deliver about 75m³ of concrete per day which means about 250m² (45m³) of flooring can be completed daily
  • The 3 ha site had to be completely covered by concrete
  • In addition to this, 2 ha of the harbour has to be concreted in order to make it more accessible to the factory when boats have to be offloaded
  • The steelwork of the structure weighs roughly about 900 tons
  • About 200t of rebar was used in the walls, foundation and floors of the factory building
  • The area holding the dry bulk material, if filled to capacity, will be able to store 80 000 tons
  • The material will be dumped into the bunker area by means of a suspended conveyor system in the roof which is fed by a bucket elevator
  • Dry bulk material stored in the bunkers will be offloaded via trucks from cargo vessels in the harbour which will then offload into hoppers next to the factory which will feed the bucket elevator going into the roof which in turn feeds the suspended conveyor.
  • This system will have a capacity of 100t

Such a conveyor has four main advantages:

  • Stockpiles of up to 10m high are obtainable (which would be otherwise not possible)
  • The contamination caused by trucks offloading inside bunker areas is eliminated, especially when raining
  • Double handling and stockpiling of dry material is eliminated (if trucks were used to offload inside bunkers) versus from the roof
  • When fertilizer in bulk is stockpiled with a loader, a small percentage is crushed (which is undesirable in the final product). This is eliminated through the use of the suspended conveyor.

AND FINALLY: A total of 30 000 tons of concrete will have been used upon completion of this project!

All workers are employed locally. Only semi-skilled workers were available so they had to be trained to meet the required standard. The entire construction team is made up of nine teams amounting to 190 people employed in total.

  • Batching plant team
  • 2 x concrete teams
  • 2 x builder teams
  • 1 x concrete slab preparation team
  • 2 x shutter teams (steel shutters)
  • 1 x wood shutter team
  • Workshop (welders)
  • Machine operators
  • Workshop (machine maintenance)
A propos de nous

Ayant déjà établi ses racines dans plusieurs pays africains, TRIOMF s’est lancée dans le territoire inconnu de la RDC en 2013, en construisant une usine de fabrication et de distribution d'engrais, unique en son genre dans la région de l’Afrique centrale. Ce nouveau complexe dans le port de Boma, sur le fleuve Congo, abrite aujourd'hui une usine ultra moderne de production d'engrais qui rend disponibles aux fermiers congolais le meilleur d’engrais TRIOMF et qui fournit des matières premières pour l’exportation. Ce projet comprend un bâtiment industriel de 18 000 m2 avec une capacité de 150 000 tonnes.

En mars 2014, TRIOMF RDC a officiellement ouvert son siège à Kinshasa d'où ce vaste projet a été planifié et coordonné.

Quelques faits intéressants:

  • La centrale à béton etatit capable de fournir environ 75 m³ de béton par jour, ce qui signifie environ 250 m² (45 m³) de revêtement de sol peuvaient être faits quotidiennement
  • Le site de 3 ha a été complètement recouvert de béton
  • En plus de cela, 2 ha du port ont été bétonnés pour rendre l’usine accessible aux bateaux lors de l’accostage
  • La structure en acier de l’usine pèse environ 900 tonnes
  • Environ 200 tonnes de barres d'armature ont été utilisées dans les murs, les fondations et les planchers du bâtiment de l'usine
  • Le bunker pour le stockage des matières premières a une capacité de 80 000 tonnes
  • Les matières premières seront déchargées dans le bunker à l’aide d’un convoyeur suspendu au toit et alimenté par un élévateur à godets
  • Ces matières solides en vrac seront déchargées des bateaux accostés au port et transportées par des camions jusqu’aux bacs situés à cote de l’usine d’où elles seront collectées par l’élévateur à godets pour ensuite étendues sur le convoyeur suspendu au toit.
  • Ce système aura une capacité de 100 tonnes

Un tel convoyeur a quatre avantages principaux:

  • On peut stocker des réserves jusqu'à 10 m de hauteur (ce qui ne serait pas possible autrement)
  • La contamination causée par des camions déchargeant dans la zone des bunkers est éliminée, en particulier lorsqu'il pleut
  • La double manipulation et stockage de matières est éliminée (si les camions étaient utilisés pour décharger à l'intérieur de la zone de bunkers par rapport au toit)
  • On évite d’écraser le produit final. En effet, lorsque les engrais en vrac sont manipulés avec un chargeur, un faible pourcentage est écrasé (ce qui n'est pas souhaitable pour le produit final).

ET ENFIN: Un total de 30 000 tonnes de béton ont été utilisées pour achever ce projet!

Tous les travailleurs ont été recrutés localement. Seuls des travailleurs semi-qualifiés étaient disponibles, ils ont donc dû être formés pour répondre aux normes requises. Toute l'équipe de construction est composée de neuf groupes totalisant 190 personnes.

  • la centrale à béton
  • 2 groupes spécialisés dans le béton
  • 2 groupes de constructeurs
  • 1 groupe de préparation de dalles de béton
  • 2 groupes de volets (volets en acier)
  • 1 groupe de volets bois
  • l’atelier (soudeurs)
  • les opérateurs de machines
  • La maintenance des machines